Église protestante évangélique de Caluire
Église protestante évangélique de Caluire

Allo, papa ?

Allô, papa ?

Oui… c’est moi.

 

Papa, tu m’entends ?

Je suis désolé

Je n’aurais jamais dû partir comme ça

 

Papa,

Je m’en veux

Je t’ai tellement méprisé

J’ai pensé que ma vie serait meilleure, loin de toi

 

Papa,

J’ai goûté à toutes sortes de choses

Mais aucune ne m’a profondément rassasié

 

Papa,

Je ne comprends pas exactement

Comment c’est arrivé

Mais je me retrouve le cœur et les mains vides.

Tout ce que tu m’avais donné …

Je l’ai perdu, dépensé.

Tout ce que tu m’avais transmis…

Je l’ai complètement gâché.

 

Papa,

Je n’en peux plus !

Je me sens seul

Je me sens sale

J’ai faim, j’ai soif

Je suis épuisé

Je vais craquer si je reste là !

 

Papa,

Depuis quelques temps

Je ne fais que de repenser à la maison.

Tout ce que j’avais

Tout ce que j’ai loupé

Tout ce que je n’ai pas su apprécier

Pardonne-moi, s’il te plaît !

 

Papa,

Si tu me ré-accueilles

Je suis prêt à tout faire

Pour réparer les tords que je t’ai causés.

Donne-moi tes ordres, et je t’obéirai !

 

Papa … ?

Je t’entends mal …

 

Tu … tu pleures ?

 

Papa …

Qu’est-ce que tu dis ? …

Tu m’aimes, tu m’as toujours aimé, tu m’attendais ?

… Et aujourd’hui, ton cœur est comblé !?

 

Papa …

Je ne suis pas sûr de bien comprendre…

Tu veux organiser une grande fête

A mon sujet ?

 

Papa …

Je n’en suis vraiment pas digne !

Et que vont penser les gens autour de toi ?

 

Papa ….

                        
… Merci Papa !

 

                                                       
Papa, j’arrive !

                                                                                         
J’ai tellement besoin de tes bras !!!

 

Elise

Illustration de Myriam Schott
« Déchirez vos cœurs, et revenez à l’Eternel votre Dieu ;
car il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et abondant en grâce ».

Joël 2 : 13

 

« Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël :

C’est si vous revenez à moi que vous serez sauvés ».

Esaïe 30 : 15

.

 

 

 

D’après l’histoire du fils prodigue :

 «Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père :
"Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père
leur partagea son avoir. Peu de jours après, le plus jeune fils partit pour un
pays lointain et il y dilapida son bien dans une vie de désordre. Quand il eut
tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se
trouver dans l'indigence. Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce
pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se
remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en
donnait. Rentrant alors en lui-même, il se dit: "Combien d'ouvriers de mon
père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim"! Je vais
aller vers mon père et je lui dirai: "Père, j'ai péché envers le ciel et
contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de
tes ouvriers". Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père
l'aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de
baisers. Le fils lui dit: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi.
Je ne mérite plus d'être appelé ton fils" Mais le père dit à ses
serviteurs: "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le ;
mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds. Amenez le veau gras, tuez-le,
mangeons et festoyons, car mon fils que voici était mort et il est revenu à la
vie, il était perdu et il est retrouvé"

La Bible, Luc 15 : 12-23

NOUVEAU : page Facebook

La Réforme a 500 ans.

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

La  Bible autour d'un Café

Dimanche 19 novembre 2017

Expositions, conférences,

concerts à Lyon.

Protestants2017-lyon.org

Noël en Gospel 2017

samedi 25 novembrel, 20 h 30,

Grand Temple

Quai Augagneur, Lyon

Illustration de Myriam Schott Allo, papa ?
Notre QR code
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Eglise protestante évangélique de Caluire