Église protestante évangélique de Caluire
Église protestante évangélique de Caluire

Pour une méditation quotidienne

Calendrier

En cliquant sur l'image ci-dessus vous découvrirez la méditation quotidienne du calendrier " La Bonne Semence"; l'occasion de réfléchir à partir de quelques versets de la Bible.

LA JEUNESSE, UN AVANTAGE OU UN HANDICAP ?

On entend souvent vanter la jeunesse dans la société et parfois dans nos églises. Qu’en pense Dieu ?

1 Rois chapitre 12 verset 2 « … lorsque Jéroboam … eut des nouvelles … on l’envoya appeler. Alors Jéroboam et toute l’assemblée d’Israël vinrent à Roboam et lui parlèrent ainsi : « Ton père a rendu notre joug dur ; toi maintenant allèges cette rude servitude …et nous te servirons. »

Verset 6 le roi Roboam consulta les vieillards qui avaient été auprès de Salomon : « Que conseillez-vous de répondre à ce peuple ? » Et voici ce qu’ils lui dirent : « Si aujourd’hui tu rends service à ce peuple, si tu leur cèdes et si tu leur réponds par des paroles bienveillantes, ils seront pour toujours tes serviteurs ». Mais Roboam laissa le conseil que lui donnaient les vieillards et il consulta les jeunes gens qui avaient grandi avec lui.

Dans ce cas, et étant donné la gravité de la situation, Roboam aurait fait preuve de prudence en tenant compte de l’avis des vieillards au lieu de répondre selon l’avis des jeunes gens qui ont grandi avec lui : «Mon père a rendu votre joug pesant, et moi je vous le rendrai plus pesant…. » Ainsi, le jeune Roboam s’est laissé entraîner par la vanité de la jeunesse en croyant que le peuple serait rempli de crainte et se soumettrait. 

Cet épisode ne condamne pas la jeunesse en général mais met en évidence certains défauts de réflexion qui caractérisent la jeunesse qui ne tempère pas son ardeur en prenant en compte les avis de membres plus âgés.

L’apôtre Paul exhorte au contraire les jeunes à ne pas craindre de s’engager comme il exhorte son disciple dans 1 Timothée chapitre 4 verset 12 « Que personne ne méprise ta jeunesse » dit-il à Timothée ; « mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite… » 
L’apôtre recommande aussi à Timothée à veiller sur sa conduite afin que personne ne soit tenté de mettre ses maladresses sur le compte de son jeune âge. 2Timothée chapitre 1 verset 6 « C’est pourquoi je t’exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu … » 

La Parole de Dieu nous montre ici que le jeune a besoin d’être encouragé à certaines périodes de sa vie pour rester ou redevenir performant. Il est donc important pour le jeune chrétien d’être attentif aux remarques et encouragements de plus âgés que lui. 
Dans ces conditions, le jeune chrétien peut apporter un avantage certain à l’église et un renouvellement de la pensée de Dieu.

 

 

S.T. 21 novembre 2021

COMMENT CROIRE CE QUE NOUS NE VOYONS PAS ?

C'est une grande réflexion car dans notre société matérialiste, il est assez fréquent de s'entendre dire: "Je ne crois que ce que je vois".

Or, s'agissant de Dieu, nous avons affaire à une personne spirituelle, invisible par nature mais capable néanmoins de se faire connaître et de prendre un corps.

Ce que nous ne voyons pas, notre esprit le perçoit et s'éveille à Dieu qui nous éclaire par le récit biblique: "La foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend (ou comprend) vient de la Parole de Dieu” (Romains 10:17). C'est une parole vivante.

Dans l'épitre aux Hébreux au chapitre 11 verset 1, nous lisons: "Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas."

 

La foi est quelque chose de puissant qui n'a rien à voir avec l'espoir, ni avec une simple croyance. La foi est est une ferme assurance; elle est donnée à celle ou celui qui la cherche.

Dire "Je ne crois que ce que je vois” est une mauvaise excuse pour ne pas y penser. Et ne pas y penser, c'est se condamner soi-même car la foi est indispensable pour être accueilli par Dieu à la fin de notre vie.
En fait, l'homme croit ou admet des choses ou des idées qu’il n'a jamais éprouvées mais qui lui ont été dites ou suggérées par des personnes, par des lectures - tandis que la foi s'accompagne de témoins (lettre aux Hébreux chapitre 12 verset 1 " une si grande nuée de témoins") et il y a encore aujourd'hui des témoins qui sont de la même lignée.

 


S.T. 25 sept. 2021

POURQUOI TOUJOURS PASSER PAR JESUS-CHRIST ?  Et pourquoi ne pas invoquer Dieu seul ?

Au début de ma vie chrétienne, il n’y avait pour moi qu’un seul Dieu et la personne de Jésus-Christ me paraissait superflue. Je ne comprenais pas pourquoi on y faisait toujours référence dans nos prières et dans nos échanges. 
En fait, j’étais encore ignorant de qui est Jesus-Christ.
Mon appréciation de lui a changé lorsque j’ai pris conscience qu’il faisait partie de Dieu, de la nature tri-unitaire de Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit.
L’évangile selon Jean chapitre 1 dépeint la stature et la grandeur de Jésus-Christ.

Ésaïe le prophète chapitre 9 verset 5 «  car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix »
Voilà les qualités que Dieu le père a voulu donner à son Fils.
Dans le Nouveau Testament, l’apôtre Paul qui s’adresse aux Galates (chapitre 2 versets 8 à 10) leur déclare ceci : « Car en lui (Jésus-Christ) habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. 
Ces passages mettent en évidence la supériorité de Jésus sur tout autre intermédiaire entre Dieu et les humains.
Il est donc indispensable que Jésus-Christ habite en nous par la foi en répondant à son appel : évangile selon Jean chapitre 6 verset 40 « la volonté de celui qui m’a envoyé (Dieu le Père) , c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour ».

Croire en Dieu le Père ne suffit pas. L’essentiel est de demander à Jésus-Christ de se faire connaître à chacun de nous et de croire en lui. Le moyen pour croire en lui est de lire ce que la Bible dit de lui : « ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on vient de la parole de Dieu » Épitre aux Romains chapitre 10 verset 17.
Si quelqu’un a déjà répondu à cet appel, et qu’il est converti après avoir regretté ses péchés et lui avoir demandé de le sauver, il continue sa vie terrestre avec Jésus-Christ et quand il prie Dieu, il le fait au nom de Jésus-Christ.

 

ST, 1 sept. 2021

La Bible, Parole de Dieu

La Bible existe aujourd’hui en plusieurs langues et plusieurs formats. Elle se présente, depuis ses origines, comme Parole de Dieu. Elle commence ses écrits par « Dieu créa » (livre de la Genèse chapitre 1) et le personnage clé de la Bible est Jésus-Christ le Fils de Dieu.
Il n’apparaît pas d’emblée sous ce nom au début du récit biblique mais est présent dans toute la Bible : quand Dieu demande à Abraham d’offrir son fils Isaac en sacrifice cette demande préfigure le sacrifice de notre Seigneur pour tous les hommes qui le reçoivent personnellement. Lorsqu’Abraham lève la main sur son fils pour l’offrir Dieu arrête la main d’Abraham. Mais le Fils de Dieu a été réellement sacrifié pour nous et à notre place !
 Plus tard, de nombreuses allusions lui sont faites et le chapitre 53 du prophète Esaïe donne des détails sur sa Personne. Dans le Nouveau Testament, évangile de Jean chapitre 1 (prenez le temps de lire les versets 1 à 18), il est question de Jésus-Christ dans « la véritable lumière qui éclaire tout homme… » (verset 9).
Du fait qu’elle est la Parole de Jésus-Christ, la Bible ne se contredit jamais. On trouve bien par-ci par-là, des faits ou des mesures qui diffèrent d’un écrit à l’autre, selon le témoin de l’évènement rapporté, mais sans que ces différences ne changent le sens du texte. Le message transmis est conforme dans tous les cas à ce que Dieu a voulu que l’homme sache de ses intentions et de ses méthodes.
Quelle attitude devrions-nous avoir face à la Parole de Dieu ?

a) La considérer avec le plus grand respect et la méditer tous les jours selon un programme de lecture que l’on aura défini au préalable de façon à la lire entièrement en un an ou deux. La meilleure méthode semble être de lire en parallèle l’Ancien et le Nouveau Testament : deux chapitres de l’Ancien pour un chapitre du Nouveau ou un chapitre de l’Ancien pour deux du Nouveau, ou toute autre combinaison.
b) S’y conformer chaque fois que nous avons une décision à prendre, un comportement à adopter.
c) Ne jamais remplacer les principes de la Parole de Dieu par nos propres pensées, même si elles nous semblent plus raisonnables. Selon ce que nous recommande le Seigneur dans l’épitre aux Romains, chapitre 12 verset 2 : « soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence ». 

 

d) Il est en effet impossible de prétendre au salut et au Paradis en s’appuyant sur sa conduite, même si elle nous semble irré-prochable.
e) Il est nécessaire d’accepter le regard de Jésus-Christ sur notre vie - épitre aux Romains chapitre 3 versets 10 – 11 : « il n’y a point de juste, pas même un seul ; nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu, tous sont égarés tous sont pervertis. Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul », puis, de croire en Lui. 

 

Que signifie « croire en lui » ?
Évangile de Jean chapitre 6 verset 47 : « je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle ». Croire en Lui, c’est accepter ce qu’Il dit sur nous, nous repentir de nos péchés (c’est-à-dire regretter profondément d’avoir pratiqué le péché) et croire qu’Il a payé notre condamnation pour que nous puissions être acceptés par Dieu dans son Paradis. Sur la base de cette déclaration de Jésus Christ Il efface alors nos péchés et nous donne la force de les abandonner.
Et si nous péchons encore après avoir fait cette démarche, Jésus est prêt à nous pardonner autant de fois qu’il le faudra pourvu que nous soyons sincères et recherchions à abandonner nos péchés. 1ère épitre de Jean chapitre 2 verset 1 : « Mes petits enfants, je vous ai écrit ces choses afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. ».
Si nous avons déjà fait ce choix : nous accepter pécheur et croire qu’Il a payé pour nous, nous sommes sauvés et Lui appartenons ; il nous faut alors continuer à lui faire confiance en obéissant à sa Parole.

 

ST, le 1er août 2021

 

 

NOUVEAU : Instagram

Choississez votre canal PhareFM !

Magasin : 27 rue Dedieu, VILLEURBANNE
Notre QR code
Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Eglise protestante évangélique de Caluire